Motorisation de portails

Suivant la configuration du portail, qu’il soit existant ou neuf, nous avons bon nombre de solutions pour équiper ce dernier d’un moteur mais attention, c’est souvent son positionnement d’origine ou la place sur les côtés qui pose problème et empêche sa modernisation.
Ainsi il existe : Pour portail battants à 1 ou 2 vantaux :
Un moteur dit à « bras ». C’est un kit constitué d’une centrale de commande avec les équipements radio, d’un jeu de cellules obligatoires, d’un gyrophare et d’une antenne. Le système d’entrainement se fait par le biais de bras mécaniques repliables. C’est un des plus répandu et des plus accessible. Pour autant, lors d’une ouverture extérieure, pensez que les bras prendront sur le passage libre du portail.
Un moteur « à vis sans fin ». Contrairement à son homologue à « vérins », pas d’huile sous pression, pas d’entretien important à faire, peu de risque de panne lié au gel du liquide sous pression. C’est un kit similaire au précédent avec en lieu et place des bras articulés un seul bras fixe avec 2 rotules (1 sur le poteau et 1 sur le portail) et une vis sans fin cachée dans un capot. C’est un moteur utile en cas de faible place libre mais qui a tendance à être plus long à l’ouverture que les autres.
Un moteur intégré : uniquement réalisable avec un portail neuf car il faut intégrer le moteur « tubulaire » dans le montant de chaque ouvrant. Ce moteur est le must en termes d’esthétisme car extérieur comme intérieur, pas de bras ! De plus sa réversibilité permet toutes les configurations d’ouverture, peut importe la place restante derrière les piliers. Et son atout majeur par rapport au moteur enterré dont il est le rival : pas de risques de défaillance en cas de fortes pluies, d’inondations, pas de maçonnerie particulière à prévoir au sol, pas de drainage impératif !
Pour un portail coulissant :
le kit est exactement similaire aux autres à la différence du moteur qui est un engrenage tournant entrainant une crémaillère fixé au portail. L’avantage de ce type de moteur indépendamment du coût réduit par rapport aux autres (1 moteur et non 2 !), c’est sa résistance, car il fonctionne parfaitement et sans effort si le seuil maçonné est plan. Pas de fonctionnement pour compenser la prise au vent contrairement à un portail battant.
Tous nos moteurs sont à retour d’informations, pilotables à distance, et intègrent une batterie de secours en cas de panne de courant même si tous sont pourvus par sécurité d’un débrayage manuel sécurisé.
Et n’oubliez pas que tous sont compatibles avec des produits tels que les visiophones, les digicodes ou les systèmes d’alarmes !
Le bonus : une arrivée 220V intégrée au moteur qui permet le pilotage de la lumière par la télécommande avec ou sans l’ouverture du portail !